Veuillez accepter les conditions générales d'utilisation du site

Dossier #1 Transformation numérique - 09. Accélérer la prise de décision : Comment l’intelligence décisionnelle peut-elle accélérer la prise de décision ?

vendredi 3 avr. 2020 - Par IT SHAKER

DigDash est une société française de 40 collaborateurs créée en 2006 par 4 fondateurs issus du “business object décisionnel” (logiciel d’informatique décisionnelle). Cet éditeur d’un outil de business intelligence a su mettre son expertise data au service d’entreprises en recherche de produits innovants pour soutenir et accompagner la transformation numérique de secteurs aussi divers que spécifiques. Avec 450 clients et 150000 utilisateurs répartis dans 25 pays, cet éditeur, à travers Antoine Buat, co-fondateur de DigDash, nous livre son point de vue d’expert sur l’intelligence décisionnelle. Comment la business intelligence peut-elle aider la transformation digitale et accélérer la prise de décision sans tomber dans l’écueil des contraintes liées à un outil ?


Quelle est votre différence sur le marché de la Business Intelligence ?

DigDash est une solution de business intelligence (BI) qui permet de construire des tableaux de bord agiles afin de piloter et explorer son activité d’entreprise. Nous avons fondé DigDash et développé notre solution dans le respect de trois valeurs qui constituent notre ADN : Agile, Easy, Strong.

Agile : adaptation et amélioration continue du produit en lui-même et vis-à-vis de nos clients utilisateurs. Nous attachons de l’importance à les écouter et à agir avec eux en tant que véritable partenaire.

Easy : Simplicité d’utilisation, en fournissant un outil ergonomique pour un usage fonctionnel simple et adapté au niveau de l’utilisateur. Notre modèle de distribution et d’achat est également simplifié.

Strong : Robustesse, par le développement d’un logiciel fiable dès sa conception et puissant dans son utilisation. La solution permet le traitement de plusieurs milliards de données en temps réel pour chaque client.

Notre différence réside dans le fait de couvrir un périmètre fonctionnel important dans un seul produit unifié : DigDash Enterprise. L’ensemble des besoins de gestion de la donnée est intégré dans un seul et même outil qui est capable de s’adapter aux spécificités métiers et à l’organisation propre d’un client. Notre marché compte de grands éditeurs historiques, aussi nous avons positionné notre différence sur la richesse fonctionnelle et la flexibilité de notre solution. C’est bien cette agilité réelle qui fait aujourd’hui notre succès.


Qui sont vos clients et où en sont-ils de la transformation numérique ?

Je pense que la transformation numérique est plus une affaire de culture d’entreprise que d’outils ! Dans la mesure où notre solution s’adapte au besoin et à l’organisation du client, nous ne regroupons pas notre clientèle par secteur, mais plutôt par typologie et besoins métiers. Ce sont donc autant de “grands comptes” ou de PME du privé, que d’entreprises du secteur public ! Nous équipons ainsi Pôle emploi et certains ministères, tout comme nous avons des clients historiques dans l’industrie ou le retail. 

Nos clients tels qu’Orange, Airbus, Promod, Engie… quel que soit le nombre d’utilisateurs ou la typologie de l’entreprise, ont d’ores et déjà une empreinte forte en termes de transformation numérique. Les acteurs du secteur public montrent une certaine appétence pour le digital, mais souhaitent faire évoluer leur organisation avec un outil existant. Nous sommes dans un contexte où nous cherchons à apporter de la valeur grâce à une solution qui saura évoluer avec les besoins et l’organisation interne d’une entreprise.


Qu’est-ce que l’informatique décisionnelle ? Quelle différence avec la “business analytics” ?

Il faut reconnaître que ces mots, en plus d’être des termes “à la mode” sont des notions floues dans l’esprit de nos clients. Pour eux, il n’y a pas de différence entre “business intelligence” et “intelligence décisionnelle”. L’informatique décisionnelle ou Business Intelligence (BI) regroupe l’ensemble des outils et méthodes qui transmettent des informations pertinentes pour la prise de décision des dirigeants ou tout autre décideur au sein d’une organisation. La BI analyse et valorise la data pour améliorer la prise de décision à tout niveau de l’entreprise. En cela, elle permet une communication plus fluide entre tous les services pour optimiser au mieux les arbitrages.

La Business Analytics (BA) ou l'analyse commerciale va plus loin. Elle se concentre sur le développement de nouvelles idées suite à l’analyse des performances des entreprises (données et méthodes). L’intelligence décisionnelle et l’analyse commerciale sont très proches, mais la BI implique un processus de collecte de données de sources diverses ainsi que leur préparation préalable pour l’analyse commerciale. La BI intervient donc en amont et représente la première étape à franchir pour la prise de décision basée sur les données. 

En résumé, la BI répond à “ce qui s’est passé”, la BA répond aux raisons pour lesquelles cela s’est produit.


Comment la business intelligence peut-elle accélérer la prise de décision ? 

Il convient en premier lieu de bien comprendre ce qu’est la business intelligence. La BI récolte et calcule en temps réel un volume important de données issues de sources diverses. Toute entreprise produit, collecte et traite un volume de données croissant en fonction de son activité. Les données proviennent de son stock, sa production, des clients et fournisseurs… Ce volume augmente plus ou moins selon le secteur d’activité d’une entreprise. En fonction de son activité, l’entreprise aura des choix “business” à effectuer au fur et à mesure que les flux de données seront analysés. 

Notre solution étant capable de calculer en un temps record (moins de 2 secondes) un volume élevé de données, nous permettons à nos clients de prendre des décisions business instantanées. Cet arbitrage peut s’effectuer au niveau du management comme du collaborateur au plus proche du terrain. Il est possible de mesurer des données sur plusieurs “dimensions” puis de les croiser pour constituer des tableaux de bord de pilotage. Ce sont autant d’indicateurs qui permettent de mesurer puis d’ajuster son activité grâce aux alertes générées : chiffre d’affaires par point de vente, cycle de vie d’un produit, incidents… 


Quels autres bénéfices concrets pour les entreprises ?

Notre solution équipe des secteurs variés et cela démontre le champ d’application possible de la BI. Chaque contexte est différent et ne requiert pas le même niveau de détail. Il est important de comprendre que d’une typologie d'entreprise à l’autre, c’est bien l’organisation interne qui va définir le niveau de diffusion et l’usage de ces données. Vous pouvez avoir des besoins et circuits décisionnels différents.

Concrètement, dans le retail, la BI permet d'augmenter vos ventes, gérer vos stocks et optimiser la relation avec les clients. Une collectivité cherche quant à elle à gagner du temps par des arbitrages plus précis et plus rapides au sein de l’administration. Un service RH pourra vérifier la qualité de vie au travail et identifier en amont les risques d'épuisement. Pour le commerce en général, la BI permet de suivre l’évolution des performances de votre entreprise à l’export.

Pour exemple, notre client historique Volkswagen s’est doté de notre solution pour comparer ses concessions sur plusieurs indicateurs. Volkswagen a par ailleurs gagné, grâce à DigDash, un projet informatique interne. Un autre client du secteur public, le département de la Gironde, réalise des centaines de tableaux de bord quotidiens pour couvrir et suivre la quasi-totalité de ses besoins métiers (gestion des collèges, gestion des routes…).


Quels sont les outils requis pour la BI ?

La BI requiert de moins en moins d’outils. Une solution comme DigDash Enterprise est autonome et capable de se connecter à n’importe quelle source de données pour les collecter sans l’impacter. De même pour la distribution de la donnée, elle se réalise via un navigateur classique, sans aucune contrainte. DigDash permet aux utilisateurs d’intégrer et interpréter leurs données, aussi dispersées et hétérogènes soient-elles.


Quels sont les écueils de la BI et comment les éviter ?

Il existe, selon moi, plusieurs écueils dans un projet décisionnel. Le principe de la BI est de traiter et stocker des données de manière cohérente. Un projet décisionnel nécessite un alignement préalable au sein de l’organisation ainsi qu’un comité de pilotage. Par définition, un projet décisionnel est sans limite dans le temps, car une entreprise construit des tableaux de bord directement exploitables pour piloter et faire évoluer son activité au fur et à mesure que les données se présentent.

Pour réussir un tel projet, il est nécessaire d’identifier quelles données récolter et pour quel usage. Il est important de montrer une certaine agilité pour accompagner des besoins métiers qui évoluent eux aussi avec le temps. Un projet BI peut être très rapide afin d’obtenir les premiers tableaux de bord et évoluer régulièrement. Les business sont de plus en plus agiles, l’outil doit l’être aussi !



A propos de DigDash :

Depuis plus de dix ans, DigDash accompagne ses clients dans la mise en place et le déploiement de solutions de Business Intelligence. La politique de DigDash est claire : démocratiser la Business Intelligence agile, simple et puissante aussi bien dans les PME que dans les grandes entreprises.



A propos de IT SHAKER

IT Shaker est un média destiné aux entreprises, et dont le but est de les aider dans leur recherche de solutions digitales adaptées à leur activité et problématiques de digitalisation.

IT Shaker privilégie la qualité à la quantité. Loin d’être uniforme, tout contenu publié sur IT Shaker apporte des informations stratégiques à valeur ajoutée pour nourrir votre réflexion et accompagner votre prise de décision sur des problématiques IT et la digitalisation métier.

IT Shaker informe en privilégiant l’expertise et les retours d’expérience.

Les editeurs de la plateforme

- - - - - - - -
IT Shaker

IT Shaker est un média destiné aux entreprises, et dont le but est de les aider dans leur recherche de solutions IT adaptées à leur activité et problématiques métier. Plus qu’un annuaire, il ambitionne de regrouper les principaux logiciels professionnels, toutes catégories et tous secteurs d’activité confondus, ainsi que l’ensemble des publications IT à destination des professionnels décisionnaires.

IT Shaker privilégie la qualité à la quantité. Loin d’être uniforme, tout contenu publié sur IT Shaker apporte des informations stratégiques à valeur ajoutée pour nourrir votre réflexion et accompagner votre prise de décision sur des problématiques IT et la digitalisation métier. IT Shaker informe en privilégiant l’expertise et les retours d’expérience.