Veuillez accepter les conditions générales d'utilisation du site

Dossier #1 Transformation numérique - 08. Transformer vos produits : L’ERP Open source AXELOR, cet outil flexible pour accompagner la transformation numérique d’une entreprise

vendredi 3 avr. 2020 - Par IT SHAKER

AXELOR, entreprise française fondée en 2005 et forte d’une expertise d’intégrateur Open Source, a développé depuis 2014 un ERP modulaire et flexible pour offrir un outil performant et souple aux entreprises en recherche d’une suite innovante afin de gérer leur activité et accompagner leur évolution. Avec un taux de croissance supérieur à 30% par an depuis plusieurs années, cet éditeur, au travers de Thibaud Zuppinger, responsable marketing, nous livre quelques clés de la réussite de la transformation numérique des sociétés de services. Et si la flexibilité des outils était le point de départ d’une transformation numérique réussie ?


Quelle est votre valeur ajoutée sur le marché de l’ERP ?

L’ADN de notre ERP est l’Open Source. Nous avons développé notre logiciel à partir des technologies web pour permettre une véritable adaptabilité de l’outil avec un minimum de contraintes. Notre ERP est une suite évolutive de modules complémentaires qui représente une alternative aux ERP traditionnels. Nous sommes portés par l’innovation constante pour intégrer des solutions concrètes, comme le BPM (Business Process Management, Management des processus métiers), qui peuvent réellement apporter un avantage concurrentiel à nos clients. 

Cette approche modulaire représente un gain de temps significatif en termes de développement pour répondre rapidement aux besoins métiers qui n’existent pas chez les éditeurs d’ERP “sur étagère”. Nos clients sont issus de différents secteurs d’activités, autant du secteur public (ministère de la Justice, ministère des Affaires étrangères…) que du privé (PSA, ENERCOOP…). Cela démontre l’adaptabilité de notre ERP à des métiers aussi divers que spécifiques dans leur activité et processus.


Comment votre ERP contribue-t-il à la numérisation de processus métiers dans des secteurs différents ?

Nous constatons une forte appétence du secteur public pour l’Open Source de par leur besoin de mutualisation et collaboration entre plusieurs services. De fait, une municipalité ne peut supporter seule les coûts financiers d’un développement spécifique pour couvrir un périmètre fonctionnel large. Or, pouvoir regrouper différents besoins en un seul outil suffisamment flexible permet de répondre à cet usage et logique de “sur mesure”.

De même, l’entreprise privée va chercher un outil flexible pour qu’il s’adapte au plus près de ses processus métiers. Un exemple concret, notre client SD services, entreprise privée spécialisée dans l’aménagement de véhicules utilitaires, équipe jusqu’à 300 véhicules par commande. Si son offre semble standard, ses livrables sont quant à eux sur-mesure. Tous les ERP ne peuvent répondre à cette logique de fonctionnement à l’affaire des entreprises mid-market et permettre une véritable personnalisation de la production.

La flexibilité d’un logiciel de gestion est la clé pour répondre à une logique de production personnalisée.


Il est souvent compliqué pour une société de services de trouver “ERP à son pied”, pourquoi ? 

Par expérience, nous savons que la rédaction d’un cahier des charges est complexe dans ce type de projet. C’est pour accompagner nos clients que nous avons publié un livre blanc à ce sujet, car nous savons à quel point l’ERP représente la colonne vertébrale d’une entreprise. S'équiper ou changer d’ERP est une décision stratégique d’importance qui pose la question de la pérennité dans une vision globale de l’activité. En effet, implémenter un nouvel ERP signifie changer le fonctionnement de son entreprise… 

La difficulté n’est pas nécessairement dans le choix de la bonne solution de gestion, mais dans la durée de l’engagement. L’ERP est généralement renouvelé tous les 8 à 10 ans lorsque vous avez atteint sa “limite technologique” et sa capacité à évoluer avec la croissance de votre entreprise.

Les sociétés de services sont confrontées à des enjeux comme la rentabilité ou la gestion du capital humain. Les processus métiers sont différents de l’industrie, mais ils nécessitent aussi planification et automatisation, notamment pour la gestion à l’affaire. Nous avons développé un BPM intégré à notre ERP qui permet de piloter son activité très simplement grâce à un studio graphique pour modéliser ses processus métiers et les rendre directement applicables. L’atout majeur d’un tel outil intégré est qu’il s’adapte à l’entreprise et évolue avec elle.


Qu’est-ce que le BPM et en quoi est-ce devenu un outil clé aujourd’hui ?

BPM pour Business Process Management ou Management des processus métiers. C’est un outil capable de modéliser des process et étapes de validation au sein de l’ERP. Notre BPM low code permet de générer une application complète très simplement grâce au glisser-déposer à partir d’un descriptif fonctionnel de son besoin. Cela permet d’automatiser rapidement et sans connaissance en code. 

Cette capacité à personnaliser l’ensemble de ses processus au sein d’un même outil fait gagner un temps considérable dans la transformation numérique d’une entreprise. Vous gagnez en réactivité par rapport à un développement spécifique standard, vous n’avez plus besoin de coder pour définir les relations entre vos modèles de données. Les liens se font d’une manière naturelle et “intelligente”. L’expérience utilisateur est inédite et simple, vous vous concentrez sur l’essentiel et vous gagnez en productivité.


Comment l’automatisation peut-elle faire gagner en productivité les sociétés de services ?

La productivité se joue en premier lieu par le gain de temps. Pour les sociétés de services, l’automatisation des tâches comme la gestion de feuilles de temps ou la comptabilité permettent d’éviter la double saisie et de centraliser les données au sein d’un même outil où elles communiquent. Ce sont autant de workflows internes pour la gestion du cycle de vie d’un projet que vous pouvez automatiser pour piloter la marge ou le taux de charge des collaborateurs.

Une société de services gère surtout de l’humain et du temps. Un ERP modulaire et interfaçable pourra évoluer au rythme des besoins de la société.


L’internet des objets, capteurs et applications peuvent-ils être un avantage concurrentiel pour les entreprises ? 

Le simple fait d’automatiser sa production grâce à un ERP est la garantie d’une meilleure rentabilité. De fait, plus vous entrez de données, plus votre ERP sera pertinent. Nous avons d’ailleurs pour cela développé un module d’IA (Intelligence Artificielle) en machine learning pour l’anticipation des maintenances. L’objectif étant de rendre l’ERP plus intelligent et ainsi décharger l’utilisateur des tâches ingrates ou à faible valeur ajoutée. 

Les applications liées à l’ERP misent sur une ergonomie conviviale et accessible pour encourager la collaboration au sein d’une entreprise. Chaque vue de l’ERP offre la possibilité aux utilisateurs (en fonction de leurs droits) de commenter ou d’échanger. L’ERP devient un véritable réseau social d’entreprise et donne accès en temps réel aux informations qui permettent de piloter sa production.


Quels sont les critères pour bien choisir son ERP ?

L’Open Source offre un avantage majeur : il réduit la dépendance à l’éditeur. Le coût complet de possession est également inférieur par rapport à un logiciel en licence propriétaire. Il bénéficie en outre d’un circuit d’innovation rapide grâce à une communauté dynamique de développeurs contributeurs. 

Pour bien choisir son ERP, il faut avant tout en vérifier son évolutivité depuis un périmètre fonctionnel à l’instant T, et valider sa capacité à suivre l’évolution de l’entreprise. Par ailleurs, l’aspect ergonomique est important, car c’est le premier frein à l’utilisation. Si l’outil est facile à comprendre et à utiliser, c’est autant de temps et de productivité gagnés !

Évidemment, l’accompagnement de l’intégrateur est primordial pour réussir son projet ERP. Dans quelle mesure est-il capable d’identifier et comprendre vos besoins métiers tacites ou explicites ? A-t-il une expertise d'infogérance pour migrer et sécuriser vos données ? L’intégrateur est un véritable partenaire pour accompagner la maintenance, la mise à jour ou l’évolution de la solution en accord avec les objectifs de croissance d’une entreprise.



A propos de IT SHAKER

IT Shaker est un média destiné aux entreprises, et dont le but est de les aider dans leur recherche de solutions digitales adaptées à leur activité et problématiques de digitalisation.

IT Shaker privilégie la qualité à la quantité. Loin d’être uniforme, tout contenu publié sur IT Shaker apporte des informations stratégiques à valeur ajoutée pour nourrir votre réflexion et accompagner votre prise de décision sur des problématiques IT et la digitalisation métier.

IT Shaker informe en privilégiant l’expertise et les retours d’expérience.

Les editeurs de la plateforme

- - - - - - - -
IT Shaker

IT Shaker est un média destiné aux entreprises, et dont le but est de les aider dans leur recherche de solutions IT adaptées à leur activité et problématiques métier. Plus qu’un annuaire, il ambitionne de regrouper les principaux logiciels professionnels, toutes catégories et tous secteurs d’activité confondus, ainsi que l’ensemble des publications IT à destination des professionnels décisionnaires.

IT Shaker privilégie la qualité à la quantité. Loin d’être uniforme, tout contenu publié sur IT Shaker apporte des informations stratégiques à valeur ajoutée pour nourrir votre réflexion et accompagner votre prise de décision sur des problématiques IT et la digitalisation métier. IT Shaker informe en privilégiant l’expertise et les retours d’expérience.