Veuillez accepter les conditions générales d'utilisation du site

Dossier #1 Transformation numérique - 07. Booster vos processus et outils : Revenir aux fondamentaux de la transformation digitale, comment un outil numérique peut-il booster un processus ?

vendredi 3 avr. 2020 - Par IT SHAKER

INAGUA, entreprise française de 13 collaborateurs fondée en 2012, édite une solution qui révolutionne la collaboration en BtoB au sein des organisations. 

Partant du constat que la collaboration est par essence un processus (enchaînement de tâches), INAGUA a conçu la solution DAMAaaS (Data MAnagement As a Service) en intégrant une brique de workflow intelligente au coeur d'un environnement de travail. La solution DAMAaaS permet de numériser (digitaliser), sans expertise IT, des processus métiers et travailler en mode collaboratif sur divers sujets d'entreprise comme les ressources humaines, la finance, la relation client… etc. La solution permet la conception d'applications essentielles à la transformation digitale des entreprises.

Laurence Chapuis, co-fondatrice et directrice marketing de cet éditeur indépendant, nous partage sa vision de la transformation numérique qui s’opère pour les métiers dans leurs processus internes ou externes. Pour bien initier sa transformation, rien ne sert de chercher l’innovation à tout prix, il faut revenir aux fondamentaux.


Dans quel univers évolue votre solution DAMAaaS et quelle est votre valeur ajoutée ?

Notre solution pourrait rejoindre l’univers des outils BPM (Business Process Management ou gestion des processus métiers) ou collaboratifs. DAMAaaS est quelque peu différente dans sa méthode de conception, car elle embarque un “studio” de modélisation pour générer des applications directement exécutables. L’environnement applicatif permet de construire et exécuter diverses applications métiers via l’interface de conception graphique, sans aucune connaissance de langage informatique. De par sa conception, nous sommes en mesure de fournir un environnement technique rapidement utilisable pour des clients qui demeurent autonomes après seulement quelques jours de prise en main. Nos projets de digitalisation des processus durent entre 3 à 5 jours en moyenne, grâce à une méthode de déploiement inédite envisagée dès la conception de notre solution. Cette méthode repose sur un accompagnement en co-construction avec nos clients, directement au sein du logiciel.


En tant qu’éditeur, quelle est la part de l’innovation chez INAGUA et pour quel apport ?

Chez INAGUA, l’innovation est constante puisque nous faisons évoluer notre solution par sprint en méthode agile. Cette innovation porte en priorité sur la réponse aux besoins de nos clients et prospects. Pourtant cette innovation n’est pas un Graal… Par exemple, DAMAaaS est développée en langage PHP, ce qui n’est pas “innovant” en soi, mais respecte ce besoin de robustesse et de fiabilité tout en garantissant une solution pérenne pour nos clients. 

À ce jour, notre roadmap n’inclut pas de technologies comme la blockchain ou l’Intelligence Artificielle qui restent encore loin des métiers. Toutefois, elle comporte des évolutions priorisées par et pour nos utilisateurs afin de leur apporter un bénéfice client concret, une valeur ajoutée immédiate. Pour ces besoins déjà très larges, nous avons développé de nombreuses fonctionnalités et l’API pour connecter notre logiciel à d’autres technologies et solutions, si nécessaire.


Qui sont vos clients et où en sont-ils de la transformation numérique ? Y a-t-il une différence selon les secteurs ou selon les métiers ?

Nos clients sont constitués à 80% de grands comptes, majoritairement dans le secteur de la finance, banques et assurances. Les 20% restants sont issus d’industries plus petites qui utilisent notre solution pour gérer des process internes ou en module de relation client. Ce sont, de mon point de vue, surtout les grands comptes qui assurent ou complètent leur transformation grâce à des solutions comme la nôtre. 

Le sujet de la transformation numérique est certes omniprésent, mais ne demeure pas moins difficile à mettre en oeuvre dans les faits… Tous les sujets nécessitant un travail coordonné d’équipes pluridisciplinaires, en dehors des sujets “coeur de métiers”, dans les entreprises comme les banques, ou d’autres domaines sont souvent passés en second plan. C’est là que des solutions comme DAMAaaS sont recherchées.

Les entreprises jeunes, comme les grands groupes, savent s’appuyer sur l’informatique pour initier leur transformation. L’avantage de DAMAaaS est que l’outil permet de faire le lien entre les silos informatiques (historiques) d’une organisation. Les équipes projet sont de plus en plus transverses et recherchent la meilleure solution informatique pour collaborer et délivrer un service dans le respect de normes réglementaires. 

Malgré une bonne culture digitale personnelle, le changement des habitudes de travail vers le numérique peut demeurer difficile pour un collaborateur. Or, l’outil informatique collaboratif accompagne cette conduite du changement et permet d’aller plus vite ! Mon expérience des cinq dernières années m’apprend que plus un coeur de métier s’appuie sur un système compliqué et ancien, plus la transformation numérique est difficile et longue. La résistance au changement n’est pas (forcément) volontaire, mais naît d’une rupture parfois trop forte induite par la complexité d’une technologie… d’où notre positionnement aux côtés des métiers et des opérationnels.


Existe-t-il encore des freins à la transformation, lesquels ?

Oui, et c’est justement ce qui nous procure un avantage sur le sujet. Le frein principal se situe sur la sécurisation des données avec l’utilisation de technologies nouvelles ou encore le recours au Cloud : où sont-elles stockées, qui aura accès, comment garantir une conformité… DAMAaaS est en cloud et si notre solution est rapide à déployer, nos clients ont besoin d’être rassurés sur le respect des exigences réglementaires. Les métiers ont des besoins informatiques relativement simples, mais ils doivent obtenir une garantie juridique avant de les déployer.

La sécurité applicative consiste à “blinder” l’accès aux applications, à assurer la confidentialité et l’intégrité des données au cœur du code de l’application. Le logiciel DAMAaaS bénéficie d’une attention particulière sur la sécurisation du code. Les utilisateurs disposent aussi de fonctionnalités qu’ils peuvent utiliser (ou non) pour sécuriser encore plus leurs applications selon le type de données qu’ils choisissent de traiter avec DAMAaaS.


Pouvez-vous nous expliquer concrètement le lien entre gestion de la donnée et processus métier ?

Pour bien comprendre le lien, il faut revenir aux fondamentaux et à la définition même du “processus métier”. Un processus métier est un enchaînement de tâches organisées dans le temps qui peuvent impliquer plusieurs personnes. Un processus peut être transversal et concerner des services différents au sein d’une même organisation, ou bien vertical avec des degrés de profondeur plus ou moins forts. Finalement, parler de transformation, revient à numériser un ensemble de tâches d’un processus, qui s’effectuait avant au format mail, papier ou verbal.

La transformation numérique d’un processus permet l’harmonisation des tâches, le partage de données ou d’informations cohérentes et donc une meilleure collaboration. Par exemple, le fait de dématérialiser un processus pour la gestion d’une demande client garantit une gestion client optimisée au sein de l’entreprise, un service de meilleure qualité. L’entreprise se dote de moyens pour répondre rapidement, sans biais d’interprétation de la demande initiale entre les différentes équipes qui y travaillent, le tout, mesurable et pilotable par l’encadrement.


Comment un outil numérique peut-il booster un processus ?

La numérisation d’un processus implique que toutes les parties prenantes soient impliquées et “alignées”. La dématérialisation ouvre le champ des possibles, mais il est important que chacun partage la même vision de l'enchaînement des tâches. Si la coordination n’est pas effective dans l’organisation, la numérisation n’aura aucun apport. L’outil numérique oblige les utilisateurs à s’aligner pour que le traitement soit efficace et que le processus ne soit pas interrompu. En cela, il nécessite la mise en place de contrôles avec des accès réglementés afin que la chaîne ne soit pas rompue. 

Si d’un côté, l’outil contraint l’utilisateur par la technique, de l’autre il assure une meilleure traçabilité. L’outil numérique “booste” un processus sous trois angles :

  • par la fluidité, la rapidité qu’il apporte 
  • par la clarification du rôle de chacun dans le service à rendre
  • par la conformité à une demande initiale et aux règles de fonctionnement.


Existe-t-il une méthode pour éviter les écueils et réussir un projet de transformation ?

INAGUA s’est construite sur une méthode qui prône l’agilité. Tout comme un POC (Proof Of Concept, démonstration de faisabilité) et un MVP (Minimum Viable Product, la plus petite entité productible), nous proposons d’initier un projet par étapes plutôt que chercher à atteindre le sommet de la montagne dès le début. Entendez par là qu’il est possible d’initier un projet de transformation en commençant par un processus identifié unique qui donnera lieu à une application DAMAaaS… Ensuite, viendront d’autres projets plus divers. Faire un MVP gratuit dans DAMAaaS et commencer “petit” est une bonne base d’apprentissage.

Ensuite, point de transformation sans collaboration… Les entreprises sont avant tout des équipes de personnes qui doivent travailler dans le même sens. Au-delà de la technologie, la transformation digitale est une histoire d’hommes et de femmes qui doivent fonctionner ensemble.

Notre méthode correspond à cette vision, réunir les parties prenantes autour d’une table, sans obligation d’avoir formalisé de cahier des charges initial, mais avec un objectif commun : traduire ensemble le processus métier directement dans l’outil. 

Nous co-construisons avec nos clients un ou plusieurs processus au cours d’ateliers, pour aboutir à une collaboration effective avec une solution d’intelligence opérationnelle.



A propos de INAGUA, Solution DAMAaas :

  • Editeur français fondé en 2012
  • 13 collaborateurs
  • Clients grands comptes


A propos de IT SHAKER

IT Shaker est un média destiné aux entreprises, et dont le but est de les aider dans leur recherche de solutions digitales adaptées à leur activité et problématiques de digitalisation.

IT Shaker privilégie la qualité à la quantité. Loin d’être uniforme, tout contenu publié sur IT Shaker apporte des informations stratégiques à valeur ajoutée pour nourrir votre réflexion et accompagner votre prise de décision sur des problématiques IT et la digitalisation métier.

IT Shaker informe en privilégiant l’expertise et les retours d’expérience.

Les editeurs de la plateforme

- - - - - - - -
IT Shaker

IT Shaker est un média destiné aux entreprises, et dont le but est de les aider dans leur recherche de solutions IT adaptées à leur activité et problématiques métier. Plus qu’un annuaire, il ambitionne de regrouper les principaux logiciels professionnels, toutes catégories et tous secteurs d’activité confondus, ainsi que l’ensemble des publications IT à destination des professionnels décisionnaires.

IT Shaker privilégie la qualité à la quantité. Loin d’être uniforme, tout contenu publié sur IT Shaker apporte des informations stratégiques à valeur ajoutée pour nourrir votre réflexion et accompagner votre prise de décision sur des problématiques IT et la digitalisation métier. IT Shaker informe en privilégiant l’expertise et les retours d’expérience.