pictogramme solutions Tribune d’expert industrie

Une expression libre ou un avis d’expert par un professionnel de l’industrie

GMAO : “Cet outil est devenu la colonne vertébrale du service technique”

Publié par La rédaction | IT SHAKER | Le lundi 23 nov. 2020

Trois questions à Mickaël Masse, responsable maintenance chez Lactinov.

Responsable technique chez Lactinov, filiale du Groupe Lact’union, Mickaël Masse nous fait part des enjeux spécifiques à son métier pour le secteur agroalimentaire. Il explique comment la GMAO est devenue incontournable pour la maintenance.

La maintenance du secteur agroalimentaire, quels enjeux ?

Dans le secteur agroalimentaire, nous travaillons sur des denrées périssables et cela implique de maintenir un outil de production qui fonctionne 7/7 jours avec des équipes qui se relaient en 3x8. Il est donc indispensable pour nous d’être autonomes en semaine, comme le week-end ou les jours fériés. Nos fournisseurs de machines ne peuvent pas être disponibles H24 en cas de problèmes liés au curatif. De ce fait, maintenir et faire fonctionner nos installations requiert des compétences spécifiques et surtout des effectifs en interne.

Notre premier enjeu est de disposer du personnel compétent pour assurer la maintenance d’un tel outil de production. Or, il est de plus en plus difficile de recruter dans cette filière qui manque d’attractivité et qui requiert une technicité de plus en plus accrue. J’ai 26 années d'expérience. À mon époque, on embauchait au niveau BEP électrotechnique. Le métier a tellement évolué et les formations de moins en moins orientées techniques font que les recrutements sont aujourd’hui de niveau BAC+2/+3 pour des postes de techniciens de maintenance.

Deuxième enjeu fort lié à notre secteur : la traçabilité et la sécurité alimentaire. Bien entendu, ces données ont toujours été prises en compte, mais les exigences sont de plus en plus fortes et pour répondre à cette demande, différentes technologies associées à l’Usine 4.0 amènent vers de belles avancées qui permettent de tracer les produits depuis la ferme jusqu’au réfrigérateur du consommateur.

La GMAO (gestion de maintenance assistée par ordinateur), indispensable aujourd’hui ?

Nous sommes équipés d’une GMAO. Cet outil est devenu la colonne vertébrale du service technique. C’est notre logiciel de référence pour l’organisation de la maintenance préventive curative, systématique et prédictive ainsi que le suivi des interventions et la gestion des stocks de pièces détachées.

La technologie est un atout pour la gestion de la maintenance. Ainsi une machine connectée permet l’intervention à distance en lien direct avec le fabricant. Mais la technologie a aussi ses limites ! On parle d’industrie du futur, mais il ne faut pas perdre de vue qu’une technologie intégrée sur un outil de production ancien restera plus complexe à déployer que sur un outil neuf, en raison de paramétrages initiaux plus compliqués à mettre en œuvre.

Pour accroître la performance d’un outil de production, la technologie ne suffit pas. J’en reviens à la compétence des techniciens de maintenance : il faut les former. Le recrutement d’un personnel qualifié est difficile, c’est donc une problématique forte que d’accompagner et former sur les machines et les logiciels. Il est important que les collaborateurs se sentent bien dans la réalisation de leurs missions.

Quid des enjeux du responsable maintenance de demain ?

Vous savez, je viens du terrain et je pense que cette connaissance terrain reste indispensable dans mon métier. La maintenance ne se fait pas à travers un ordinateur ou en télétravail… La maintenance, c’est aussi du management. En tant que manager, plus on sait de quoi on parle, plus il est facile de diriger son équipe. Si la technologie nous aide dans ce dialogue interactif entre technicien et ingénieur, le rapport humain, l’échange dans l’entreprise ou avec nos fournisseurs, sera toujours un maillon essentiel du métier.

Nous sommes par ailleurs très engagés sur des enjeux environnementaux. Notre industrie nécessite d’utiliser l’eau et différentes énergies (vapeur, air comprimé…). Nous avons entre autres l’obligation de gérer les rejets dans un contexte de développement durable fort auquel nous devons contribuer. Nos efforts portent en priorité sur la conformité de la fabrication qui peut avoir un impact direct sur la santé des consommateurs. La qualité de nos produits et la satisfaction de nos clients sont notre obsession, avec une charte de bonnes pratiques interne et un cahier des charges rigoureux, assurant une parfaite traçabilité.


À propos de

Mickaël Masse est responsable technique chez Lactinov, filiale du Groupe Lact’union. Lactinov regroupe 3 usines situées dans les Hauts de France, spécialisées dans le développement, la formulation et le conditionnement aseptique de produits liquides à base de lait et produits dérivés ainsi que dans la transformation de la matière grasse industrielle.


logo éditeur logiciel IT SHAKER

À propos de IT SHAKER

IT Shaker est un média destiné aux entreprises, et dont le but est de les aider dans leur recherche de solutions digitales adaptées à leur activité et problématiques de digitalisation.

IT Shaker privilégie la qualité à la quantité. Loin d’être uniforme, tout contenu publié sur IT Shaker apporte des informations stratégiques à valeur ajoutée pour nourrir votre réflexion et accompagner votre prise de décision sur des problématiques IT et la digitalisation métier.

IT Shaker informe en privilégiant l’expertise et les retours d’expérience.

Ces tribunes peuvent aussi vous intéresser