Veuillez accepter les conditions générales d'utilisation du site

L'ERP métier est-il le socle de l'Industrie 4.0 ?

mardi 20 août 2019 - Par IT SHAKER

Raphaël Maudet est ingénieur de formation avec une double compétence production et systèmes informatisés. Il a crée Open-Prod il y a 10 ans pour répondre aux besoins des industriels en solutions flexibles, adaptables et évolutives. Open-Prod est une société en pleine croissance qui développe un réseau de distribution au plus proche des clients pour les accompagner localement en France et à l'International. Echange autour de son expérience de l'industrie et sa connaissance du marché de l'ERP.


En quoi un ERP contribue à la stratégie de développement d’une industrie ?

Un ERP peut contribuer au développement d'une industrie à plusieurs niveaux. Il participe en premier lieu à sa croissance par la centralisation des informations et la reproductivité des processus. Bien évidemment il n'est pas indispensable aux structures de 3 à 4 collaborateurs mais au delà, il est nécessaire de structurer les interactions. Plus l'organisation grandit et plus l'ERP devient incontournable pour formaliser les process. L’ERP permet une reproductibilité et une modélisation des flux. Plus les flux et les métiers sont nombreux, plus le besoin de suivi par un logiciel structurant devient nécessaire. Les entreprises qui parviennent à gérer la croissance sont d'ailleurs celles qui en ont intégré un. Sans ERP, le suivi des indicateurs de délais ou de marge… sont difficiles à obtenir c’est tout le pilotage de l’entreprise qui se trouve impacté.

En Allemagne, les entreprises ont un meilleur niveau d'informatisation qu'en France. Leur croissance est grandement facilitée par la maîtrise d’un ERP. On retrouve un nombre d’ETM (entreprise de taille moyenne) plus important et la part de leurs exportations est également plus importante. Les process de l'entreprise dépendent de l'Humain qui exécute le travail. L’ERP centralise l’information et réduit la dépendance de l’entreprise vis à vis de la bonne réalisation des actions des employés, l’ERP permet une meilleur reproductibilité des processus et facilite la rotation ou la gestion de départ d’employé.


Vous présentez Open-Prod comme « l'ERP fait par des industriels, pour des industriels », pourriez-vous nous expliquer ?

Je ne crois pas au produit universel. Si vous faites du e-commerce, il vous faut un ERP négoce. Si vous avez un outil de production, il vous faut un logiciel dédié. Je viens du monde industriel et notre ERP a été développé pour répondre avant tout à ce besoin industriel. Cela est important car il doit avoir une connotation métier pour répondre à des processus spécifiques du monde de l'industrie, comme la gestion de stock, la planification, le calcul du prix de revient, les nomenclatures produits... Ses fonctionnalités sont différentes en fonction des métiers.


Quel est votre définition de l'industrie 4.0 ? Est-elle effective malgré un parc ERP obsolescent en France ?

Pour ma part, l'Industrie 4.0, c'est avant tout la numérisation de la production. À travers les machines communicantes qui vont recevoir la production puis produire. Mais l'industrie française en est encore loin... Avant de parler de 4.0, il faut se demander quel est le niveau d'intégration de l'ERP dans l'Industrie. Communiquer avec les machines va devenir vital mais la France a encore 3 ou 4 ans de retard. L’ERP doit être l’outil structurant qui permet d’aller vers l’industrie 4.0 en lui connectant les applications. Il est une condition nécessaire.

Nous avons certaines industries comme de grands groupes très high-tech équipées de machines communicantes et MES d'un côté, de l'autre des PME industrielles qui peinent à franchir la première révolution numérique. En Allemagne, les ETM (entreprises de taille moyenne) sont plus fortes et équipées d'ERP pour produire et exporter.


Le marché de l'ERP est dominé par certains éditeurs, qu'en est-il des éditeurs français ?

Dans les années 2000, on a beaucoup dit que l'industrie n'avait pas d'avenir et que nous ne produirons plus ou peu en France. Les éditeurs se sont alors tournés vers d'autres secteurs comme le retail pour développer de nouveaux logiciels. Cegid par exemple, a arrêté un produit sur le manufacturing et se détourne de la production. Or, il était l'éditeur français de référence pour ce secteur. 

Par ailleurs, un effet de concentration des éditeurs s'est opéré, fusionnant ainsi des solutions qui étaient complémentaires. Cet effet a réduit le choix des solutions, limité l'innovation et le développement. L'écosystème s'est appauvri. En France, l'ERP fait partie intégrante d'un écosystème industriel. Or, sans écosystème fort, l'industrie devient compliquée...


L'ERP donne encore une image "austère"... Quelles tendances pour les ERP de demain ?

Avant, la référence de l'informatique était le milieu professionnel, d'où cette ergonomie austère de l'outil. Aujourd'hui, le monde est plus digital et le standard se définit par ces nouveaux usages digitaux. L'utilisateur veut des applications comme sur son smartphone, avec de la fluidité, de la simplicité. La tendance est d'accompagner ce changement technologique pour répondre à ce besoin "user friendly" et faciliter le quotidien des utilisateurs. Un ERP ne sera jamais comme une application mobile mais il doit tendre vers ce nouveau standard et apporter des solutions modulaires.


A propos de IT SHAKER

IT Shaker est un média destiné aux entreprises, et dont le but est de les aider dans leur recherche de solutions digitales adaptées à leur activité et problématiques métier. Plus qu’un annuaire, il ambitionne de regrouper les principaux logiciels professionnels, toutes catégories et tous secteurs d’activité confondus, ainsi que l’ensemble des publications IT à destination des professionnels décisionnaires.

IT Shaker privilégie la qualité à la quantité. Loin d’être uniforme, tout contenu publié sur IT Shaker apporte des informations stratégiques à valeur ajoutée pour nourrir votre réflexion et accompagner votre prise de décision sur des problématiques IT et la digitalisation métier. IT Shaker informe en privilégiant l’expertise et les retours d’expérience.

-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
IT Shaker

IT Shaker est un média destiné aux entreprises, et dont le but est de les aider dans leur recherche de solutions IT adaptées à leur activité et problématiques métier. Plus qu’un annuaire, il ambitionne de regrouper les principaux logiciels professionnels, toutes catégories et tous secteurs d’activité confondus, ainsi que l’ensemble des publications IT à destination des professionnels décisionnaires.

IT Shaker privilégie la qualité à la quantité. Loin d’être uniforme, tout contenu publié sur IT Shaker apporte des informations stratégiques à valeur ajoutée pour nourrir votre réflexion et accompagner votre prise de décision sur des problématiques IT et la digitalisation métier. IT Shaker informe en privilégiant l’expertise et les retours d’expérience.