Veuillez accepter les conditions générales d'utilisation du site

La maintenance industrielle, cet enjeu majeur pour l’industrie du futur

lundi 25 nov. 2019 - Par IT SHAKER

Pierre Baudoin a rejoint le groupe abas ERP en 2001. Il a développé abas ERP en Espagne puis a pris la direction d’ABAS France. Ses 20 années de conseil au sein du cabinet Accenture et auprès d’entreprises industrielles ont affûté sa connaissance de ce secteur d’activité. Il répond à nos questions sur la 4ème révolution industrielle, entre complexité et besoin d’accompagnement à l’international, un projet ERP est rarement standard. Comment un ERP métier peut-il répondre aux enjeux de l’Industrie actuelle et future ?


Qui est abas ERP ?

abas ERP est un éditeur ERP allemand dont la maison mère se situe à Karlsruhe. Ce bassin est historiquement dynamique sur le secteur IT. Le Groupe fêtera bientôt ses 40 années d’existence et se démarque notamment par des spécificités fortes :

  • abas ERP est un acteur de niche pour avoir dès le début développé un ERP pour les PME industrielles. Quand d’autres éditeurs ont construit des solutions autour de problématiques comptables, abas ERP est né pour répondre à une problématique de production. L’industrie manufacturière est de fait inscrite dans son ADN.
  • abas ERP est destiné aux PME industrielles de 50 à 1000 personnes. Depuis 25 ans, l’ERP a suivi le processus d’internationalisation des entreprises et nous sommes aujourd’hui présents dans 27 pays en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Asie, en Océanie et en Europe dont notamment en France et en Espagne.


Nos clients ont tous une problématique industrielle complexe, soit de production, de sous-traitance, de traçabilité, de logistique, etc. Peu d’éditeurs comme abas ERP sont capables d’accompagner les entreprises à l’international ou ayant des intégrations complexes. 


Les nouvelles technologies ouvrent un paysage de possibilités pour accélérer le développement des entreprises industrielles. Où en est l’industrie française dans sa 4ème révolution ?

Étant présent sur différents pays, j’observe des disparités entre “l’industrie française” et “l’industrie espagnole” notamment. Je constate un dynamisme certain de la PME française qui fait preuve d’un esprit plus entrepreneurial qu’en Espagne. Un bon indicateur est par exemple le nombre élevé d’opérations de fusion/acquisition. Beaucoup de nos clients, entreprises “familiales” à l’origine, ont été repris par des investisseurs qui cherchent assez naturellement à augmenter la valeur de leur entreprise. Et ce notamment au travers d’investissements dans l’outil industriel et informatique. Tout cela a eu un impact véritablement positif pour ces entreprises qui ont vu leur productivité et leur compétitivité augmenter.

Par ailleurs, afin d’accompagner cette modernisation de l’industrie française et de faciliter la digitalisation des PME, le gouvernement a mis en place de nombreux dispositifs d’accompagnement. Néanmoins, si toutes les entreprises en parlent, peu d’entreprises et surtout peu de PME savent réellement de quoi il s’agit. “Qu’est ce qu’une entreprise véritablement digitale ? Quels sont les outils à ma disposition ? Et de quoi ai-je vraiment besoin?” Finalement, lorsque nous abordons le sujet avec nos clients, nous observons une difficulté que toute entreprise rencontre dans sa digitalisation : le manque d’un baromètre de référence pour savoir où elle se situe par rapport aux autres.

Pour y remédier, abas ERP a récemment construit une campagne “Digital or dead !” dont l’objectif est de recenser et d’évaluer les PME sur leur niveau de digitalisation. Nous avons établi une base de données exhaustive qui grandit chaque jour ainsi qu’une moyenne digitale de l’entreprise en Allemagne et serons en mesure de dupliquer bientôt cette campagne dans d’autres pays. Notre ambition est d’internationaliser cette démarche afin d’établir un véritable baromètre de l’entreprise digitale et de ses pratiques. Bien entendu au delà de cette campagne, nous accompagnons nos clients avec nos experts et nos partenaires dans leur démarche de digitalisation. 


ERP métier vs généraliste ? Comment l’ERP métier est-il capable de répondre spécifiquement à un secteur ?

Nous constatons, depuis une dizaine d’années, une accélération dans les exigences et les attentes des clients. Leur demande, qui se limitait auparavant à un périmètre classique de gestion de la production intégrant la comptabilité, les ventes, les achats et stocks, ne suffit plus aujourd’hui. Ce périmètre est devenu la norme, un socle indispensable qui nécessite désormais l’intégration de GMAO (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur), APS (Advanced Planning System - Planification avancée), WMS (Warehouse Management System - Gestion d’entrepôts et logistique) ou PM (Project Management pour la gestion à l’affaire). 

Un ERP généraliste, par définition, proposera un socle plus “allégé” qui nécessitera de nombreux développements spécifiques et potentiellement lourds pour intégrer les modules nécessaires aux spécificités de l’entreprise industrielle. Cette “verticalisation” se fera, soit dans le cadre d’un projet concret, soit pour le développement d’un “vertical métier” mais qui sera réalisé et maintenu par un intégrateur, et non par l’éditeur généraliste. L’ERP métier ou vertical apporte, quant à lui, une solution de départ complète et poussée pour un secteur donné. Il réduit grandement la dépendance à son intégrateur. En effet, l’ERP métier dispose d’une évolutivité et d’un périmètre fonctionnel plus riche, mieux adaptés aux besoins du client dès le départ. 

Par défaut, l’ERP métier saura mieux répondre aux exigences actuelles et futures de l’entreprise, sans nécessiter un développement spécifique lourd pour les intégrations et montées de version. Il saura apporter plus rapidement une valeur ajoutée en minimisant l’impact sur la production. Et enfin, par définition, un ERP métier se concentre sur les besoins et les évolutions de son secteur et se consacre dès aujourd’hui aux évolutions de demain...


Quel périmètre fonctionnel couvrir avec son ERP pour atteindre l’excellence de fabrication ?

Notre ERP étant dédié depuis ses débuts aux PME industrielles, nous avons suivi l’évolution de l’Industrie dans la mutation de son modèle de production initiée il y a plus de dix ans. Pour atteindre l’excellence de fabrication, l’Industrie doit adopter des processus d’amélioration continue, afin d’identifier les Non Conformités internes, leurs causes racines et définir par conséquent une stratégie pour y mettre fin. 

Donc il ne s’agit pas exclusivement de l’ERP, mais aussi d’organisation et de (re)définition des processus, tâches pour lesquelles l’intervention d’un expert métier sera une vraie valeur ajoutée. 


Quels modules sont indispensables à l’industrie actuelle et future ?

Les modules indispensables seront bien évidemment différents selon la typologie industrielle. Cependant on identifie clairement une tendance à la hausse pour des modules tels que l’APS, le PM (Project Management intégré), la GMAO, le SAV et le WMS (Warehouse Management System).  

Afin de rester compétitif dans l’environnement de marché transparent actuel, il n’a jamais été aussi important de livrer le plus rapidement et le plus rentablement possible. Avoir une vision instantanée de l'ensemble des ressources disponibles et des contraintes de production permet de planifier sereinement, d'identifier rapidement les pénuries de matières et les goulets d’étranglement et donc de prendre proactivement les bonnes décisions. Et c'est ce que permet l'APS ou Planification et ordonnancement avancés.

Par ailleurs, l’une de des tendances de fond que nous avons constatée est - dans le cadre de production sur-mesure ou de “petite” série - le besoin de mieux mesurer sa rentabilité non pas classiquement à la fin d’un projet, mais au cours du projet afin d’intervenir au plus tôt en cas de dérive. Et ce, depuis la naissance d’un projet en bureau d’étude jusqu’au produit fini. Disposer d’un outil de gestion de projet nativement intégré à l’ERP (PM) permettant cette mesure instantanée constitue un vrai atout compétitif !


Quels sont les avantages d’une gestion SAV dans son ERP ?

La gestion SAV permet à l’entreprise une vision intégrée avec un historique complet, depuis la nomenclature de fabrication jusqu’à la gestion des garanties de chaque composant du produit. Elle offre une traçabilité complète, une maintenance curative, préventive voire prédictive tout en gérant la planification des ressources. Il est dès lors possible dans votre ERP de visualiser la disponibilité et le taux d’occupation des ressources dans un souci d’optimisation de productivité et de rentabilité de l’entreprise. Souvent, monteurs et techniciens après-vente sont les mêmes ressources. Une bonne gestion des plannings des techniciens est essentielle pour arriver à une optimisation des ressources humaines et matérielles.

De plus, si toute cette information est disponible en mobilité, cela permet de doter les techniciens d’une grande autonomie qui maximise leur taux de service. 

Le simple fait d’une visibilité transverse de la maintenance incluant le service après-vente dans son ERP permet de connaître la rentabilité réelle d’une machine ou d’une série. Un gain de rentabilité du SAV peut transformer ce dernier non plus en centre de coût, mais en véritable centre de profit.


La maintenance industrielle : un enjeu business pour l’industrie ?

Oui, et sur deux aspects, car il faut bien distinguer GMAO et SAV :

  • D’un côté, la maintenance de l’outil de production ou Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO)
  • De l’autre, la maintenance après-vente des produits fabriqués


La maintenance préventive et prédictive est un levier de compétitivité, car elle permet d’analyser et anticiper les incidents. Le système est capable d’extraire et de traiter des données dans des environnements plus complexes et hétérogènes pour extrapoler et communiquer avec ses clients afin d’anticiper des ruptures et des incidents. La maintenance préventive permet d’intervenir juste avant l’incident, ni trop tôt (trop souvent), ni trop tard.

Par ailleurs, la satisfaction client est l’enjeu N°1 et celle-ci est souvent corrélée au taux de résolution des interventions. Un SAV structuré et organisé est un enjeu pour sa rentabilité d’une part et un outil de fidélisation des clients d’autre part. Il contribue activement à l’expérience client par l’accompagnement et le suivi qu’il apporte. L’enjeu dans ce cas est de convertir une mauvaise nouvelle en expérience positive par la réduction des délais d’intervention tout en influant sur l’image de marque d’une entreprise.


A propos de IT SHAKER

IT Shaker est un média destiné aux entreprises, et dont le but est de les aider dans leur recherche de solutions digitales adaptées à leur activité et problématiques de digitalisation.

IT Shaker privilégie la qualité à la quantité. Loin d’être uniforme, tout contenu publié sur IT Shaker apporte des informations stratégiques à valeur ajoutée pour nourrir votre réflexion et accompagner votre prise de décision sur des problématiques IT et la digitalisation métier.

IT Shaker informe en privilégiant l’expertise et les retours d’expérience.

Les editeurs de la plateforme

- - - - - - - -
IT Shaker

IT Shaker est un média destiné aux entreprises, et dont le but est de les aider dans leur recherche de solutions IT adaptées à leur activité et problématiques métier. Plus qu’un annuaire, il ambitionne de regrouper les principaux logiciels professionnels, toutes catégories et tous secteurs d’activité confondus, ainsi que l’ensemble des publications IT à destination des professionnels décisionnaires.

IT Shaker privilégie la qualité à la quantité. Loin d’être uniforme, tout contenu publié sur IT Shaker apporte des informations stratégiques à valeur ajoutée pour nourrir votre réflexion et accompagner votre prise de décision sur des problématiques IT et la digitalisation métier. IT Shaker informe en privilégiant l’expertise et les retours d’expérience.